Le gouvernement de la République de Chine (Taïwan) présente les détails de sa campagne 2017 pour une participation à l’ONU

Concernant la campagne de cette année pour obtenir une participation au système des Nations Unies, le gouvernement de la République de Chine (Taïwan), conformément à sa « diplomatie assurée » et aux attentes de sa population, et tenant compte de tous les facteurs, a décidé d’utiliser différents moyens et d’augmenter ses efforts pour transmettre clairement les souhaits des 23 millions d’habitants de Taïwan. Cette campagne pour une participation à l’ONU coïncide avec la 72ème Assemblée Générale des Nations Unies, qui commencera le 12 septembre au siège de l’ONU à New York et avec le Débat général qui se déroulera du 19 au 25 septembre.

Le gouvernement de la République de Chine a demandé à ses alliés diplomatiques de parler pour Taïwan au Débat général, et leurs représentants permanents à l’ONU signeront une lettre conjointe adressée au Secrétaire général António Guterres qui a pris ses fonctions en janvier cette année, de façon à ce qu’il comprenne bien le but de la campagne de Taïwan et qu’il puisse traiter la question de la participation de Taïwan à l’ONU de manière équitable et conformément aux valeurs exprimées dans la Charte des Nations Unies.

Les trois principaux appels de Taïwan cette année sont les suivants :

  1. L’ONU devrait agir pour améliorer la situation qui fait que les 23 millions d’habitants de Taïwan sont exclus du système des Nations Unies : les parties concernées devraient presser l’ONU de se conformer à l’esprit d’universalité de sa Charte. Des efforts doivent être faits en particulier pour inclure Taïwan de manière appropriée aux agences spécialisées des Nations Unies qui traitent de questions trans-frontalières et qui demandent une participation et une action conjointe de toutes les parties concernées, de façon à répondre effectivement aux défis globaux.
  2. L’ONU devrait mettre un terme aux mesures discriminatoires à l’encontre des Taïwanais qui ne peuvent entrer dans les différents bâtiments onusiens pour participer à des visites ou des réunions : les parties concernées doivent demander au Secrétaire Général des Nations Unies de rester neutre et de ne pas se mettre au service de l’intérêt politique de tel ou tel membre. Les Taïwanais doivent pouvoir entrer dans les bâtiments de l’ONU lorsqu’ils sont en possession de pièces d’identité émises par leur gouvernement et en cours de validité. Il faut cesser immédiatement la pratique irraisonnable qui consiste à demander aux Taïwanais de montrer un permis de voyage pour résidents taïwanais fourni par la Chine continentale.
  3. L’ONU devrait inclure Taïwan aux réunions, mécanismes et activités destinés à atteindre les Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU : prévus pour être atteints en 2030, ces objectifs mettent l’accent sur l’inclusion et la coopération de tous les partenaires. Par sa coopération internationale et ses projets de développement, Taïwan est impliqué depuis longtemps et a déjà mis en place les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et les Objectifs de développement durable. L’ONU doit s’efforcer d’assurer la participation de Taïwan aux réunions, mécanismes et activités consacrés aux ODD, pour ne laisser personne de côté.

Pour bien faire passer les appels de Taïwan à la communauté internationale, le Ministre des Affaires étrangères David Tawei Lee a publié un texte sur ce sujet, qui a été largement repris dans la presse internationale, demandant solennellement à l’ONU de ne pas exclure Taïwan. Et le ministère des Affaires étrangères a diffusé une vidéo sur la mise en place des ODD par Taïwan intitulée : « Taïwan, partenaire pour un monde meilleur », qui insiste sur le fait que c’est seulement en créant un partenariat global avec tous les acteurs y compris Taïwan que les ODD pourront être atteints en 2030.

En outre, le Ministre de la Protection de l’Environnement Lee Ying-yuan se rendra à New York pour participer à un forum et séminaire international avec de jeunes compatriotes d’outre-mer organisé par le Bureau économique et culturel de Taipei à New York, et il divulguera la première Revue nationale volontaire de Taïwan présentant dans le détail la mise en place des ODD. Toutes ces activités montreront l’implication de Taïwan pour le développement durable et sa contribution à la communauté internationale.

Le gouvernement remercie le Yuan législatif d’avoir réuni une délégation pour mener différentes actions pendant l’Assemblée générale de l’ONU. Il est aussi reconnaissant pour les efforts de tous ceux, population civile ou compatriotes d’outre-mer, qui soutiennent la participation de Taïwan à l’ONU, qui trouvent des moyens originaux de mettre en avant l’importance de Taïwan comme partenaire global pendant l’assemblée, et qui expriment la volonté du peuple taïwanais.

Taïwan est prêt et souhaite prendre part au système des Nations Unies, agir de concert et collaborer avec tous les pays pour aider à sauvegarder la paix régionale, renforcer le développement économique et atteindre les Objectifs de développement durable. Le gouvernement de la République de Chine demande à l’ONU de prendre au sérieux le droit fondamental des 23 millions d’habitants de Taïwan de participer au système onusien, d’agir pour améliorer la situation qui voit Taïwan exclu du système des Nations Unies, de mettre fin aux mesures discriminatoires contre les ressortissants taïwanais qui les empêchent de pénétrer à l’intérieur des bâtiments de l’ONU, et d’inclure Taïwan aux réunions, mécanismes et activités destinés à atteindre les Objectifs de développement durable.