Ouverture officielle du 21ème Congrès mondial sur les technologies de l’information

(Picture_I)

Le Congrès mondial sur les technologies de l’information (World Congress on Information Technology WCIT 2017) est la manifestation la plus importante et la plus connue dans le monde consacrée à ces technologies. Cette année, le WCIT 2017 a été officiellement inauguré le 11 septembre au Taipei International Convention Center et il durera trois jours. La Présidente de la République de Chine Tsai Ing-wen, les Ministres sans portefeuille Wu Tsung-Tsong et Andrey Tang, le Vice-ministre du Conseil pour le Développement national Tseng Shu-cheng, le Ministre de l’Economie Shen Jong-Chin, Le Maire de Taipei Ko Wen-Je et la Présidente de World Information Technology and Services Alliance (WITSA) Chiu Yueh-Hsiang ont participé à la cérémonie d’ouverture aux côtés de plus de 3 000 participants venus de 80 pays pour discuter des prochaines tendances de l’industrie du numérique.

Le retour du WCIT à Taiwan 17 ans après qu’il s’y soit déroulé pour la première fois témoigne de l’importance de l’économie numérique en Asie. Le congrès propose en outre l’exposition Tech Expo, le WCIT2017 Book, et une large participation internationale. Les différentes réunions et conférences organisées sont en accord avec la politique d’innovation industrielle du gouvernement dite « 5+2 », et l’événement est l’occasion de montrer au monde entier les dernières réalisations de Taïwan en R&D. Et plus de 250 start-up ont été invités pour mieux connecter la nouvelle génération au monde.

Le spectacle d’ouverture a été réalisé par Huang Hsin-Chien, un artiste des nouveaux media primé à la Mostra de Venise qui mêle danseurs, appareils numériques portables et autres nouvelles technologies. C’est l’illustration parfaite de la capacité de Taïwan à faire fusionner l’art, la culture et la technologie.

La Présidente Tsai a dit qu’organiser le WCIT une nouvelle fois était un formidable encouragement pour la transformation numérique de Taïwan. En vue de réaliser une « économie du numérique », le gouvernement travaille à réformer la législation, il a lancé le projet innovant de Silicon Valley asiatique et développe le projet Digital Innovation & Gouvernance Initiative (DIGI) pour renforcer les infrastructures numériques du pays. Un budget spécial est aussi prévu pour aider l’industrie et équilibrer les développements urbain et rural. Taiwan vise ainsi à dépasser l’âge industriel et à jouer un rôle important dans l’économie numérique.

La Présidente de la République a indiqué également que Taïwan, d’une économie centrée sur les fabriquants d’équipement d’origine (Original Equipment Manufacturer OEM), s’était transformé en super-puissance des applications des technologies de l’information et était devenu « le coeur de l’Asie, l’île intelligente ». Taïwan doit montrer au reste du monde qu’il est une économie innovante où Internet des objets, industrie 4.0 et intelligence artificielle sont les bienvenus pour travailler avec les fournisseurs locaux, et le gouvernement apportera toutes les ressources nécessaires pour aider la jeune génération à réaliser son rêve digital. La Présidente Tsai a souligné que « mettre en place une législation adaptée (était) sa principale mission à la tête du gouvernement ».

Taïwan possède une volonté forte dans le domaine du numérique. Le Yuan exécutif et tous les organismes concernés ont fait de leur mieux pour préparer le WCIT 2017. Ils participeront également aux réunions et tables rondes à venir, pour apprendre de leurs expériences et les utiliser comme référence pour les politiques gouvernementales. C’est en Asie que le WCIT se déroulera tout au long des cinq prochaines années, et Taïwan est parmi les premiers. Nous souhaitons que ce sommet serve de plateforme pour une meilleure connexion avec les autres pays asiatiques concernant les applications intelligentes et le développement de l’économie numérique.

Le Ministre sans portefeuille Wu Tsung-Tsong, de son côté, a mis l’accent sur le fait que le WCIT 2017 avait invité des responsables du monde entier à s’exprimer lors d’une table ronde, en espérant former une alliance des nations numériques en vue d’une coopération trans-nationale à long terme. Cela permettrait des transformations et des collaborations supplémentaires avec d’autres pays après ce sommet. Des jeunes étudiants ont également été invités à participer au congrès, puisque la nouvelle génération est le futur de Taïwan et elle se consacrera aux nouvelles technologies pour réaliser son rêve digital.

Le Ministre de l’Economie Shen Jong-Chin a dit que, quand Taïwan avait accueilli le WCIT pour la première fois en 2000, les fortes capacités de Taïwan en matière de fabrication industrielle doublées d’une bonne coopération avec les firmes internationales de la communication et de l’information avaient fait la preuve de la puissance du pays dans le hardware. Aujourd’hui, alors que chacun possède un smartphone, une tablette, un ordinateur portable ou de bureau, Taïwan joue un rôle important dans la diffusion des techniques intelligentes partout dans le monde. 17 ans plus tard, le WCIT se tient à nouveau à Taïwan, et maintenant, Taïwan ne dispose pas seulement de fabriquants d’équipement d’origine, mais il montre aussi sa capacité d’innovation et d’intégration des systèmes.

Le ministre a ajouté que Taïwan ne disposait pas de ressources abondantes, mais qu’il avait en revanche des spécialistes des technologies de l’information et de la communication talentueux. Les Taïwanais travaillent beaucoup et sont désireux d’apprendre des autres pays participants pour fournir produits et services d’information et de communication dans le monde. Avec ce congrès, nous voulons aussi exposer les villes vertes et intelligentes de Taïwan. Selon Shen Jong-Chin, le thème principal de ce congrès – innovation et applications intelligentes – nous invite à réfléchir comment ces applications peuvent nous aider dans notre vie quotidienne. Ces applications nous sont déjà proposées par des entreprises remarquables comme Advantech, qui a évolué de la production de hardware à la médecine et aux moyens de transport intelligents ; TSMC, qui est passée de la production de composants à la production intelligente et aux solutions intelligentes d’économies d’énergie ; ou encore Gogoro, qui a inclus les technologies de l’intelligence artificielle dans son modèle de gestion et a développé des marchés en Allemagne et en France.

La Présidente de WITSA Chiu Yueh-Hsiang a souligné que les technologies étaient devenues une part importante de chacun des aspects de nos vies y compris la communication, l’éducation, la production, les soins médicaux, les transports, le développement urbain et la gestion des ressources. L’objet de WITSA est de faciliter la communication entre les différents pays et de promouvoir l’utilisation de l’Investment Operations Certificate (IOC). Par une meilleure connexion entre les différents acteurs, notre avenir n’en sera que meilleur.

Le Maire de Taipei a rappelé, quant à lui, qu’en 2050 70% de la population mondiale vivraient dans les villes, et que les technologies de l’information et de la communication étaient la clé de la gestion urbaine. Les innovations dans ce domaine à Taipei concernent cinq aspects importants de notre vie : les transports, les soins médicaux, l’habitat social, le pass pour le métro et l’éducation. Dans les transports, l’accent est mis sur la gestion des places de parking et la promotion de YouBike, le système public de partage de bicyclettes. En ce qui concerne l’habitat social, l’installation de systèmes intelligents de gestion de l’électricité, de compteurs d’eau intelligents, de panneaux solaires et de systèmes intelligents de sécurité sont prioritaires dans les villes intelligentes. Et la fourniture de tablettes numériques aux étudiants ainsi que la création de réseaux scolaires sont le meilleur moyen de promouvoir l’égalité face à l’éducation et de réduire le fossé dû à la pauvreté.

Le congrès WCIT 2017 a été organisé conjointement par le ministère de l’Economie et WITSA, avec les conseils attentionnés du bureau des Sciences et des Technologies du Yuan exécutif. La municipalité de Taipei en est l’hôte, et il a reçu le soutien de plus de 60 entreprises ou fondations comme Information Service Industry Association, Taipei Computer Association, Taiwan Electrical and Electronic Manufacturers’ Association, Cloud Computing & IoT Association in Taiwan, Taiwan Semiconductor Industry Association, Foxconn et Chunghwa Telecom.