Chinois traditionnel: anecdotes contemporaines et nouveaux propos

Armand Robin (1912-1961):

"En chinois, plus aucun recours; les signes indiquent tout, n’expliquent rien; impériaux et célestes, ils se tiennent à l’écart du fragile sens où telle ou telle phrase les aventure, ne gardent aucune trace des usages où ils viennent d’être notés; pas de conciliabules entre les mots d’une phrase; et même pas de mots, même pas de phrases; un silence sans appui court d’un signe à l’autre lorsqu’une vague parole tente de les compromettre. Cette langue n’est pas encore parvenue jusqu’à l’homme; elle exige de lui soit une extrême raison, soit ce surcroît de folie grâce auquel il y a encore des songes, des larmes et efforts sans objet.

C’est sans doute un des miracles de l’esprit humain que d’avoir créé une langue aussi éloignée de toutes les autres que Sirius paraît l’être de notre terre, langue sans substantif, sans adjectif, sans pronom, sans verbe, sans adverbe, sans singulier, sans pluriel, sans masculin, sans féminin, sans neutre, sans conjugaison, sans sujet, sans complément, sans proposition principale, sans subordonnée, sans ponctuation, sans autre vocabulaire qu’environ 500 sons – langue tenue depuis 4000 ans au-dessus de la moitié de la terre comme un ensemble d’étendards où les hommes se haussent, lisent leurs plus exigeants songes."

Ces dernières l’étude du chinois est de plus en plus tendance, et le Bureau de Représentation de Taipei en France a décidé d’ouvrir une rubrique sur sa page Facebook (https://www.facebook.com/brtf.taiwan/) destinée aux caractères traditionnels chinois. Vivante et accessible, cette rubrique intitulée « Chinois traditionnel : anecdotes contemporaines et nouveaux propos » (d’après le titre du recueil Shishuo Xinyu), est destinée à stimuler l’intérêt, pour les étrangers dont le chinois n’est pas la langue maternelle, à apprendre les caractères traditionnels. Et pour ceux qui utilisent déjà le chinois, la connaissance des caractères traditionnels permet de mieux en saisir le sens, l’origine et la logique, ainsi que les différentes évolutions de leur utilisation au cours du temps. Les mots sont les instruments d’une civilisation, et maîtriser toutes les subtilités des caractères traditionnels permet à coup sûr de mieux connaître la civilisation chinoise. Cette rubrique se veut ouverte et interactive, et notre but est d’échanger avec les jeunes et les moins jeunes sur les thèmes « Présentation des caractères », « Proverbes et dictons », « Vocabulaire et formation des phrases », « Allusions historiques », « Connaissances culturelles » tout en exprimant simplement des théories profondes.

Nous souhaitons « lancer une brique pour attraper du jade », et que chaque utilisateur devienne un expert pour répondre aux questions, qu’il intervienne avec enthousiasme et partage ses découvertes avec les autres fans. Questions ou réponses peuvent se faire en chinois, français ou anglais, sous l’oeil bienveillant de notre bureau, pour que tous puissent échanger leurs connaissances.

Amb. Zhang Ming-Zhong, Paris

Et voici un lien sur la chaîne YouTube « Trending Taiwan » où un propriétaire d’une boutique de stylos à Taiwan explique l’importance des caractères traditionnels :

https://www.youtube.com/embed/E0neNVUzALo